Logo du Tahoeraa Huiraatira
Contactez nous Rejoignez nous Soutenez nous Votre Newsletter
  • Inscrivez vous à notre Newsletter pour la recevoir par email.

Les réalisations

  • Twitter
  • Facebook
L'un des objectifs du Pacte de progrès portait sur le désenclavement des archipels, éparpillés sur une surface maritime grande comme l'Europe. Dans un premier temps, les gouvernements Tahoeraa ont porté leur priorité sur des ouvrages structurants comme les ports et les aéroports. Aujourd'hui, on peut dire que la quasi-totalité des îles de Polynésie est dotée de quais qui peuvent accueillir les goélettes, tandis que des moyens considérables ont été investis pour la construction d'une trentaine d'aéroports...

... dans les îles (pour 48 communes).
A titre d'exemple, les deux derniers chantiers lancés par le gouvernement de Gaston Flosse pour les aéroports de Rimatara et Raivavae auront coûté au total près de 3 milliards.
Ces ouvrages ont grandement contribué à l'amélioration des conditions de vie des îliens en permettant notamment une plus grande régularité des approvisionnements, mais également en facilitant leurs déplacements.
De même, et en partenariat avec l'Etat au travers des contrats de développement, d'importants chantiers routiers ont été entrepris, dont celui de la route traversière de Nuku-Hiva qui n'est toujours pas achevé.
Mais outre ces chantiers structurants, le gouvernement Tahoeraa s'est attaché à soutenir des projets de développement locaux, adaptés à l'environnement, dans le souci de stabiliser les populations dans leur archipel et d'endiguer une migration massive vers Tahiti.
Avec le lancement du projet Metu@, le gouvernement s'est attaché à faciliter les moyens de télécommunications. Aujourd'hui, toutes les îles, même les moins peuplées, à l'exception de deux, disposent du téléphone automatique ; par ailleurs, le téléphone mobile a été étendu à tous les archipels, de même que le réseau Internet ou encore la télévision par satellite.
Le Tahoeraa s'est également attaché à faciliter la vie quotidienne des habitants des îles en lançant le chantier de la déconcentration administrative qui s'est concrétisé dans un premier temps par l'ouverture de cités administratives à Tubuai, Raiatea, Nuku-Hiva et Atuona. De même, et pour faciliter la vie des plus jeunes, des collèges ont été ouverts dans tous les archipels.

Facebook

Restons connectés sur notre page officielle !

Tahoeraa Huiraatira