Logo du Tahoeraa Huiraatira
Contactez nous Rejoignez nous Soutenez nous Votre Newsletter
  • Inscrivez vous à notre Newsletter pour la recevoir par email.

Questions au Gouvernement

Le Mardi 17 Aout 2004
  • Twitter
  • Facebook

Adressée à Monsieur le Président de la Polynésie française par Monsieur Edouard FRITCH, Représentant et Président du Groupe « Tahoeraa Huiraatira » à l’Assemblée de la Polynésie française, au nom du groupe « Tahoeraa Huiraatira ».

Monsieur le Président,

Dans le cadre de la reconversion économique de Hao après le départ des forces armées, la précédente majorité a, dès février 2000, mis en place un train de mesures d’incitations fiscales et d’aides financières à l’investissement en faveur des entreprises réalisant des programmes d’investissement de cet atoll. C’est dans ce cadre que le projet d’élevage de thons « HAOPA » a vu le jour. Outre cet élevage, le projet comprenait la mise en place d’une flotille de pêche palangrière et l’élevage de poissons de récifs pour l’aquariophilie ou le marché de la consommation.

En février 2004, une dérogation à la réglementation a été accordée à ce type d’entreprises pour la capture à la senne, de juvéniles destinés à l’engraissement.

Dans le cadre de la loi Flosse, la défiscalisation a été étendue à l’aquaculture et à la construction de navires de pêche. C’est dire que la précédente majorité, son gouvernement et son Président ont apporté leur total soutien à l’entreprise « Haopa » et l’ont concrétisé dans les mesures rappelées succinctement ci-dessus.


Il restait par conséquent aux promoteurs le soin de finaliser leur projet, au niveau du financement notamment.

L’emphase mise par les médias sur l’intérêt soudain porté par le Président du gouvernement à ce projet ainsi que certaines déclarations laissent à croire, d’une part, que la précédente majorité n’a pas mis en place les mesures nécessaires, et d’autre part, que la nouvelle majorité a recueilli à Paris de nouvelles informations qui lui permettent de penser que le projet va se réaliser très rapidement. L’appui de la nouvelle majorité à ce projet démontre en tout cas qu’elle reconnaît le bien-fondé de la politique en la matière de la majorité sortante.

La question posée est : Quelles informations nouvelles la délégation qui s’est déplacée à Paris a recueillies pour afficher une telle certitude sur la réalisation rapide du projet en question ?

Facebook

Restons connectés sur notre page officielle !

Tahoeraa Huiraatira