Logo du Tahoeraa Huiraatira
Contactez nous Rejoignez nous Soutenez nous Votre Newsletter
  • Inscrivez vous à notre Newsletter pour la recevoir par email.

La vie du mouvement

Le Jeudi 31 Janvier 2008
  • Twitter
  • Facebook
La presqu´île rassemblée avec le Tahoeraa Huiraatira
Les tournées d'information du Tahoeraa Huiraatira ont repris avec encore plus de vigueur. C'est à Vairao, sur le quai du port, avec la participation des communes de Teahupoo et Tohaotu, que le sénateur Gaston Flosse accompagné de Armelle Merceron et Marcelle Holozet sont allés, le jeudi 31 janvier, à la rencontre de la population de la presqu'île.  Certes le Tahoeraa Huiraatira a essuyé un recul mais il ne s'agit là que d'une étape. Armelle Merceron, toujours aussi convaincante a fait appel aux abstentionnistes du premier tour pour qu'ils se rendent aux urnes ...

dimanche 10 février. Désormais il ne s'agit plus d'hésiter mais de se mobiliser pour que le Tahoeraa remporte la victoire. Gaston Flosse a pris la parole.

Afin de réaffirmer comme il l'a fait dans sa déclaration audiovisuelle Gaston Flosse a rappelé que " certaines de mes décisions ont pu vous inquiéter ou vous heurter. Je tiens à vous exprimer mes regrets à ce sujet. Je tiens à vous rassurer. A l'issue du second tour, le 10 février, j'en prends l'engagement devant vous, le Tahoeraa Huiraatira ne conclura aucune alliance avec les indépendantistes et ne permettra pas à un indépendantiste d'être élu président de la Polynésie française. J'en fais le serment. Je remercie chaleureusement toutes celles et tous ceux qui ont fait confiance au Tahoeraa Huiraatira le 27 janvier. Avec nous, le camp autonomiste a gagné. Et, au sein de la famille autonomiste, le Tahoeraa Huiraatira représente plus d'un tiers des électeurs. "
Le second tour de l'élection est un moment crucial dans la vie et l'avenir de la Polynésie et chaque militant et sympathisant doit être conscient qu'il faut rassembler toutes les voix autonomistes afin de faire barrage à l'UPLD.
Bien entendu le soutien direct de Christian Estrosi à Gaston Tong Sang a été dénoncé car, si l'on s'en souvient, il y a un mois peine, le ministre de l'outre mer a avait affirmé qu'il se retiendrait de toute ingérence durant la campagne électorale. Visiblement le ministre a oublié sa promesse.
Cette intrusion de l'Etat dans les élections des représentants est inacceptable.

Venus nombreux de toute la presqu'île, les personnes présentes sont repartis convaincues qu'une seule voie s'offrait désormais aux électeurs pour que le pays ne tombe pas dans le chaos : voter Tahoeraa Huiraatira. Il en va de l'avenir de la Polynésie et de sa jeunesse.

Facebook

Restons connectés sur notre page officielle !

Tahoeraa Huiraatira

Actualités

Restez informés : Newsletter / RSS