Logo du Tahoeraa Huiraatira
Contactez nous Rejoignez nous Soutenez nous Votre Newsletter
  • Inscrivez vous à notre Newsletter pour la recevoir par email.

La vie du mouvement

Le Vendredi 25 Janvier 2008
  • Twitter
  • Facebook
Michel Buillard à fond avec le Tahoeraa Huiraatira
Pour le dernier meeting du Tahoeraa Huiraatira qui s'est déroulé vendredi 25 janvier dans la salle Maco Nena du stade Willly Bambridge, plusieurs centaines de militants et sympathisants se sont réunis. Etaient présent le Sénateur Gaston Flosse, Teva Rohfritsch, Armelle Merceron ainsi que le député maire de Papeete Michel Buillard. Cet ultime rassemblement  ...
avant le premier tour de l'élection territoriale avait pris un caractère de fête et, pour beaucoup, de victoire annoncée. La présence de Michel Buillard, qui s'est affirmé membre à part entière du Tahoeraaa, a eu pour principale conséquence de faire taire une fois pour toute les rumeurs quant à un supposé rapprochement avec Gaston Tong Sang. Le maire de Papee te a réitéré son attachement indéfectible au parti orange et il a été longuement ovationné.
Les différents intervenants, particulièrement enthousiastes et fervents, ont, une fois de plus, fait part de leur confiance absolue dans le succès du Tahoeraa Huiraatira. Il ont chaleureusement remercié les personnes présentes et souhaité que leur vote aillent sans faillir au bénéfice du Tahoeraa
Porté par la foule, Gaston Flosse souriant et saluant l'assistance, a déclaré sur un ton déterminé " Tout le monde peut parler de solidarité sociale et décréter que c'est une priorité. Le problème, c'est que l'action sociale coûte cher. Si on la finance par l'impôt, on augmente le coût de la vie que nous voulons réduire et on freine la croissance économique que nous voulons accélérer. Alors, comment faire ? Réduire les dépenses des pouvoirs publics ? Nous le ferons, si nous sommes élus. Nous n'avons pas oublié les leçons de 2004. Mais, honnêtement, cela ne peut pas suffire. Il n'y aura pas de création d'impôts nouveaux ni d'augmentation de la fiscalité existante. Nous redéploierons les aides de l'Etat. Depuis 4 ans de nombreuses conventions ont été négligées, le contrat de développement n'a pas été renouvelé, la DGDE n'a pas été adaptée en fonction de l'évolution des besoins. Oscar Temaru n'a pas voulu négocier avec l'Etat et Gaston Tong Sang n'a pas su le faire ; il s'est laissé dicter par Paris un projet de contrat qui ne correspond à aucune de nos priorités et que l'Assemblée a dû rejeter. Mais le Tahoeraa Huiraatira sait négocier avec l'Etat. Nous l'avons prouvé. Nous avons toujours su défendre efficacement les intérêts de la Polynésie française, même à l'époque de M. Mitterrand et de M. Jospin. Nous le ferons encore plus aisément avec le Gouvernement de M. Sarkozy que nous avons fait élire en Polynésie française et que les trois parlementaires du Tahoeraa Huiraatira, inscrits à l'UMP, soutiennent à l'Assemblée Nationale et au Sénat ".
Dimanche 27 janvier sera une journée historique pour la Polynésie et, hier soir, plus personne ne doutait que le Tahoeraa sortirait vainqueur de ce premier tour d'élection.
De nombreuses questions ont été posées aux personnalités présentes et c'est dans une ambiance survoltée que militants et sympathisants ont acclamé le Sénateur Gaston Flosse plus heureux et plus confiant que jamais.
  • Twitter
  • Facebook

Facebook

Restons connectés sur notre page officielle !

Tahoeraa Huiraatira