Logo du Tahoeraa Huiraatira
Contactez nous Rejoignez nous Soutenez nous Votre Newsletter
  • Inscrivez vous à notre Newsletter pour la recevoir par email.

La vie du mouvement

Le Lundi 27 Avril 2009
  • Twitter
  • Facebook
Gaston Flosse dynamise Papara
Après la démission de Bruno Sandras du Tahoeraa Huiraatira, démission liée directement à la nomination dès le lendemain de sa compagne Maïana Bambridge au poste de directeur de cabinet d'Oscar Temaru, Gaston Flosse leader du Parti s'est rendu dans la commune de Papara lundi soir  où s'est tenue une réunion dans une salle située dans la commune en présence des présidents de section. Il était accompagné de Tarita Sinjoux, ...

Juliette Tahuatama, René Temeharo, Justin Arapari, Maihi Teriipaia, président du syndicat des communes,  de Madeleine Brémond et Pascale Haiti. On comptait également la présence de 9 conseillers municipaux. C'est Christelle Lehartel, conseillère municipale et membre du mouvement des femmes du Tahoeraa qui a présenté à la délégation la population présente lors de cette réunion particulièrement suivie, réunion animée par Tonio.

Gaston Flosse a longuement expliqué la situation politique actuelle et il a fait un point des défections au sein du Tahoeraa Huiraatira. Il a souligné l'évidente hypocrisie de Bruno Sandras qui a présenté sa démission, soudainement, comme s'il s'agissait d'un acte spontané alors que dès le lendemain on apprenait que sa compagne Maïana Bambridge était propulsée au poste de directrice de cabinet du Président Oscar Temaru. Même si Bruno Sandras a tenté désespérément de se justifier, il est clair qu'il ne s'agissait pas d'une coïncidence mais bien d'un acte prémédité.
La population de Papara a fait savoir son désaccord avec son maire. En effet, Bruno Sandras, qui doit avoir la mémoire courte, n'avait pas, à l'époque, de mots assez forts pour remercier le Tahoeraa Huiraatira de lui avoir permis d'une part de conquérir la mairie et d'avoir été élu député . Mais il semble l'avoir oublié puisque aujourd'hui il ne veut plus entendre parler de ceux qui l'ont fait roi.
Gaston Flosse n'a pas manqué de souligner ce paradoxe et cette absence de courage. Il est à souligner que c'est le même Bruno Sandras qui avait présenté un projet de loi à l'Assemblée Nationale pour empêcher les girouettes de nuire.
Certes, la situation actuelle du parti est difficile, mais Gaston Flosse a montré une fois encore qu'il ne baissait pas les bras et qu'il était prêt pour un nouveau combat.
Pour lui, comme pour les membres du Tahoeraa Huiraatira de Papara, la solution réside dans l'union et la solidarité de tous ceux, et ils sont très nombreux à travers la Polynésie, qui croient dans la valeurs du parti au fei.

Contrairement aux oiseaux de mauvais augure, le Tahoeraa est bien vivant et tous ceux qui étaient présents ce lundi soir lors de la réunion sont repartis le cœur plein d'espoir.

Facebook

Restons connectés sur notre page officielle !

Tahoeraa Huiraatira

Actualités

Restez informés : Newsletter / RSS