Logo du Tahoeraa Huiraatira
Contactez nous Rejoignez nous Soutenez nous Votre Newsletter
  • Inscrivez vous à notre Newsletter pour la recevoir par email.

Questions au Gouvernement

Le Lundi 5 Juillet 2010
  • Twitter
  • Facebook
Question orale de René Temeharo au ministre de la Santé
Le Groupe Tahoeraa et alliés s'inquiètent pour l'emploi des personnels en CDD au centre hospitalier de Mamao . Question orale du Représentant René TEMEHARO.Le Centre hospitalier de la Polynésie française est en cours de déménagement pourtant les problèmes liés aux seuls personnels, environ 1600 au total, dont 300 en contrat à durée déterminée, demeurent. Les personnels bénéficiaires de contrats précaires (CDD) ...

ont été recrutés pour certains il y a plus de trois ans et ont reçu une formation faisant d'eux des professionnels aptes à assumer les défis technologiques que représente l'entrée en service du Nouvel Hôpital. Ces recrutements et les formations délivrées avaient été mises en œuvre dans le cadre de la  préparation du transfert des activités du CHPF MAMAO vers le nouvel hôpital du Taaone.
Après trois ans de contrat à durée déterminée, les personnels ainsi formés se retrouvent cependant menacés de licenciement, et l'hôpital, face à une pénurie de personnel hautement qualifié, même s'il est prévu de remplacer ces personnels par des agents recrutés sur concours.
Il faut savoir Monsieur le Ministre, qu'aucun de ces personnels polynésien, ingénieur biomédical spécialisé, technicien de maintenance des nouveaux automates commandés pour le Nouvel Hôpital, secrétaires médicales, ou personnels faisant fonction " d'aides soignants ", etc.. n'ont pas eu l'opportunité de passer un concours d'intégration.

En effet, dans ces cadres d'emplois, techniques en particulier, aucun concours n'a été organisé dans les années passées, bien que demandé expressément par la direction de l'Hôpital.
Pire, les concours qui devaient s'organiser en 2009 ont été retirés des tableaux prévisionnels sans explication.
Monsieur le Ministre, compte tenu des impératifs techniques et autres liés à l'entrée dans le nouvel hôpital, notre souci est de réussir ce déménagement pourtant déjà " bien obéré " par les remarques de la Chambre Territoriale des Comptes, tant au niveau de la question de la superficie du nouvel établissement (toujours pas précisée à ce jour) qu'au niveau des surfaces complémentaires à construire (indisponible à ce jour). Le problème des surcoûts financiers restant d'actualité.

De même, la question du traitement des déchets hospitaliers n'est toujours pas réglée.
Ma question est simple….
Nos 300 CDD du CHPF vont-ils disparaître avec leurs compétences acquises durant des années ?
Ou alors va-t-on organiser d'une manière ou d'une autre un dispositif d'intégration spécifique compte tenu de leur niveau de spécialisation et de savoir-faire acquis précisément pour l'ouverture du nouvel hôpital ?

Dans ce contexte, pourrions-nous, par la même occasion avoir des précisions sur la fonction hospitalière promise au personnel depuis mars 2007 et porteuse apparemment d'une meilleure gestion des personnels dans l'hôpital afin de mieux servir les principaux concernés : les malades….

Facebook

Restons connectés sur notre page officielle !

Tahoeraa Huiraatira