Logo du Tahoeraa Huiraatira
Contactez nous Rejoignez nous Soutenez nous Votre Newsletter
  • Inscrivez vous à notre Newsletter pour la recevoir par email.

Questions au Gouvernement

Le Vendredi 12 Juin 2015
  • Twitter
  • Facebook
Question orale de Juliette MATEHAU-NUUPURE au ministre de la Santé
Monsieur le ministre, Dans la continuité de mon intervention de la semaine dernière, je souhaite revenir sur l'hôpital de Taravao. La presse s'est en effet fait l'écho de la fermeture de ses urgences. Le service est fermé depuis lundi après-midi. Les journaux parlent d'un retour en arrière de 15 ans, car ce sont les infirmiers qui doivent pallier aux premières urgences, sans médecins. Les pompiers de la presqu'île ont été informés qu'ils doivent transférer les malades ou les accidentés vers Papeete, ou faire directement appel au SMUR. Il nous est aussi indiqué que la réouverture des urgences semblerait compromise pour les jours à venir.

Le dramatique accident survenu à Afaahiti dimanche dernier a souligné les carences graves du système des urgences à la presqu'île, même si le décès de la victime, morte sur le coup, ne peut être imputé à ces dysfonctionnements. En plus du fait qu'il n'y a plus aucun médecin aux urgences, la presse nous informe également que les ambulances de l'hôpital de Taravao sont en panne. Cette situation est proprement ahurissante, et sème une réelle inquiétude parmi les élus et la population des communes de la presqu'île dont je fais partie.

Tout le monde s'accorde sur un point : la sécurité des habitants de la presqu'île et des accidentés de la route n'est plus assurée. Le SOS, le schéma d'organisation sanitaire, prévoit pourtant de préserver l'équité face à l'urgence. Vous avez de votre côté, dépêché un médecin inspecteur à Taravao pour faire le point de la situation.

Ma question est donc simple :

Pouvez-nous dire, Monsieur le ministre, quelle est la situation exacte des urgences de Taravao ? Et comment en est-on arrivé là ?

La seconde question découle de la première : que comptez-vous faire dans l'immédiat pour remédier à cette situation et garantir la prise en charge des urgences à Taravao ?

Enfin, pour éviter que de telles situations ne se reproduisent, pouvez-nous nous dire où en est la réflexion du SOS sur cette question ?

Facebook

Restons connectés sur notre page officielle !

Tahoeraa Huiraatira

Actualités

Restez informés : Newsletter / RSS