Logo du Tahoeraa Huiraatira
Contactez nous Rejoignez nous Soutenez nous Votre Newsletter
  • Inscrivez vous à notre Newsletter pour la recevoir par email.

Les articles

Le Jeudi 31 Mai 2018
  • Twitter
  • Facebook
Lettre de Gaston Flosse au Président de l´Assemblée de la Polynésie française
Le Président Gaston Flosse a souhaité répondre au nouveau Président de l'Assemblée de la Polynésie,  Gaston Tong Sang,  qui a accordé une interview à Tahiti Info, dans laquelle il dit ne pas accepter,  que l'homme pour lequel il a été ministre du gouvernement pendant plus de dix ans,   bénéficie d'un bureau à l'Assemblée,  comme sous la précédente mandature. Il indique par ailleurs que Gaston Flosse "ne serait pas assuré,  s'il n'est pas lié avec l'Assemblée par un contrat."  Il s'interroge enfin, "sur la possibilité pour Gaston Flosse, de prétendre à un emploi payé par des fonds publics."


Le Président Gaston Flosse a  donc précisé, dans un courrier adressé au Président de l'Assemblée, que sous la précédente mandature, il a bien assisté les représentants du groupe Tahoeraa Huiraatira à l'Assemblée,  comme conseiller et se faisant, de manière bénévole.  Les services juridiques de l'institution ont bien approuvé son contrat.

Manifestement,  le nouveau Président de l'Assemblée n'est pas au fait des procédures administratives en vigueur au sein de l'institution qu'il dirige !
 

---------------------------------------

Monsieur le Président,

Lors de l'interview que vous avez accordé à Tahiti Infos, ce mercredi 30 mai 2018, à la question : " Accepteriez-vous que Gaston Fiasse ait un bureau à l'Assemblée comme cela a été le cas sous la précédente mandature? ". Vous avez répondu : " Non. Il ne serait pas assuré s'il n'est pas lié avec l 'Assemblée par un contrat. Et je ne sais pas s'il peut prétendre à un emploi payé par des fonds publics ".

Je tiens à vous informer que lors de la précédente mandature, les représentants du Groupe Tahoeraa Huiraatira m'avaient demandé de les assister, en tant que conseiller ce que j'ai accepté.

Le service juridique de l'Assemblée a approuvé mon contrat. Il est vrai que votre Président avait tout fait pour essayer de me sortir de l'Assemblée. Mais il n'a pas réussi.
D'autre part je vous précise que je travaillais bénévolement ainsi que ma compagne Pascale. Nous continuons à travailler bénévolement au siège du Tahoeraa Huiraatira à Papeete.

Recevez mes salutations distinguées.

Gaston Flosse