Logo du Tahoeraa Huiraatira
Contactez nous Rejoignez nous Soutenez nous Votre Newsletter
  • Inscrivez vous à notre Newsletter pour la recevoir par email.

La vie du mouvement

Le Jeudi 24 Janvier 2013
  • Twitter
  • Facebook
Gaston Flosse face à la Polynésie profonde de Titioro
Les date définitives du scrutin territorial sont enfin connues 21 avril et 5 mai 2013. Gaston Flosse leader du Tahoeraa Huiraatiran ne s'accorde aucune trêve. Jeudi 24 janvier en soirée il s'est rendu dans le quartier de Temauri Village à Titioro, commune de Papeete.
Il était accompagné de Jonas Tahuaitu, Edouard Fritch, René Temeharo, Marcel Tuihani Jr., Tearii Alpaha  et Pascale Haiti. C'est dans une ambiance festive que s'est déroulée cette réunion qui a rassemblé plus de 200 personnes. Un groupe de danse a offert à la délégation et à la population un beau spectacle de bienvenue traditionnel.

Cette réunion avait pour objectif l'homologation de nouvelles sections de Papeete.
Cette adhésion massive et régulière de nouveaux adhérents au Tahoeraa Huiraatira laisse présager d'un excellent résultat lors du scrutin du moi d'avril et mai.
Les résultats du parti orange lors des élections législatives étaient déjà le signe précurseur d'une future  victoire, beaucoup plus importante pour l'avenir de la Polynésie, celle des Territoriales.
Pour le sénateur Gaston Flosse comme pour le député Jonas Tahuaitu ou Tearii Alpha  un seul mot qualifie la situation de la Polynésie aujourd'hui : la faillite.
Jour après jour, Oscar Temaru a entraîné et entraîne encore la Polynésie et les Polynésiens dans une faillite que rien ne semble pouvoir arrêter. L'incompétence d'Oscar Temaru et de son gouvernement depuis qu'ils sont au pouvoir ont conduit notre pays dans un désastre économique et social comme nous n'en avons jamais connu.
Oscar Temaru qui est reparti une nouvelle fois à New-York pour  tenter de convaincre l'ONU de ses chimères, a laissé la Polynésie et sa population à l'abandon. Rarement un tel mépris a été affiché par un homme politique polynésien à l'égard de son peuple. Un mépris qui conduit le propre service de la communication de la Présidence à avouer que personne ne sait où se trouve le Président ni même quand il va revenir en Polynésie. Un président fantôme.
Bel exemple d'indifférence vis-à-vis des Polynésiens.
L'unanimité de la population se fait sur  un point : il faut que cela cesse. Après le succès du Tahoeraa Huiraatira aux élections présidentielles et aux élections législatives, désormais la route de la victoire est ouverte. Notre pays aperçoit enfin le bout du tunnel.
Mais le sénateur n'a pas oublié que dans quelques mois les élections territoriales détermineront pour des années à venir de la Polynésie. Il a expliqué que  " C'est la raison pour laquelle il est important que les structures du parti se renforcent au niveau des sections et que tous se remotivent pour un combat qui ne sera pas facile ".
Tous ont appelé à la mobilisation.
Parmi les intervenants, une matahiapo, mama Tapeta fidèle entre les fidèles au Tahoeraa Huiraatira  a renouvelé son engagement (jusqu'à son dernier jour a-t-elle précisé) et à son leader Gaston Flosse ; Un bel exemple à suivre.
Gaston Flosse, en pleine forme qui, face à cette vague du parti orange qui touche l'ensemble de la Polynésie ne peut qu'être satisfait.
Le combat n'est pas terminé, loin de là, mais les 200 personnes présentes ont vivement applaudi la délégation.

  • Twitter
  • Facebook

Facebook

Restons connectés sur notre page officielle !

Tahoeraa Huiraatira