Logo du Tahoeraa Huiraatira
Contactez nous Rejoignez nous Soutenez nous Votre Newsletter
  • Inscrivez vous à notre Newsletter pour la recevoir par email.

La vie du mouvement

Le Mercredi 18 Avril 2018
  • Twitter
  • Facebook
Punaauia : Le virage orange est bien amorcé
Dans la perspective du premier tour des élections, ce dimanche 22 avril, les deux fédérations de Punaauia, présidées par Michel Leboucher et Bernadette Salmon, ont tenu ce mercredi 18 avril, leur dernière grosse réunion publique.
Avec plus de 1000 personnes présentes sous le chapiteau, dans les jardins de la Mairie, on peut considérer que le pari du plus gros rassemblement de militants, mis en place par une formation politique en lice, est gagné ! Tous, arboraient fièrement leur drapeau, vêtus de tricots orange, prêts à gagner !

Pourtant, cette rencontre avec les militants de Punaauia devait commencer sans le Président du Tahoeraa Huiraatira Gaston Flosse, retenu par ailleurs au dernier débat télévisé pour les Territoriales 2018, organisé par Polynésie 1ère. Sa présence sur le plateau était capitale, puisqu'il se trouvait confronté, pour la première fois, à Edouard Fritch et Oscar Temaru. Une retransmission sur grand écran a donc été mise en place, afin de permettre au militants venus nombreux, de suivre en direct cette confrontation inédite des trois chefs de partis.

Après le débat, le Président Gaston Flosse a rejoint ses troupes sur Punaauia. Geffry Salmon, Teura Iriti, ainsi que l'ensemble des candidats de la troisième section des Îles-du-vent l'ont accueilli sous les chants et les danses, avant d'entamer la projection des vidéos de campagne et la présentation des 12 actions d'urgence.

L'accent a bien évidemment porté sur la mise en place du Contrat d'apprenti salarié qui concourra à redonner de l'emploi pour tous. " Nous pouvons escompter la création de 1000 CAS pour 2018, pouvant aller jusqu'à 5000 CAS en 2019, tout dépendra de l'état dans lequel se trouve l'économie du Pays ! " Le dispositif Te Ora Utuafare sera également un levier important, pour aider les mères de familles seules avec enfant et plus largement les familles monoparentales. Les mesures relatives au pouvoir d'achat des ménages a également beaucoup intéressé le public, qui voit en elles une amélioration de leur qualité de vie.

On notera parmi les militants enjoués, la présence de Corinne Atger, présidente du parti " To tatou ananahi ", candidate malheureuse des territoriales 2018, suite au rejet du Haut-commissariat de sa liste, pour le premier tour des territoriales.

Par ailleurs, les gesticulations de Roni Tumahai et notamment le marchandage de sa première place sur la section 3 du Tapura, a ouvert les yeux de la population de la commune, sur ses réelles motivations. La population a clairement fait entendre qu'elle est saturée de ses ralliements fondés sur des intérêts strictement personnels, mettant de côté l'intérêt général. Les résultats des législatives avec l'élection de Moetai Brotherson en est la preuve. En cela, la très forte mobilisation de cette réunion publique dénonce cet état de fait et laisse entrevoir une surprise électorale pour ces territoriales en faveur du Tahoeraa Huiraatira. Le virage orange est donc bien amorcé !

Gaston Flosse est enfin revenu sur le vote du 22 avril qui est décisif. " Il vous reste encore quelques jours pour convaincre les indécis ! Le Tahoeraa est le seul parti à proposer un programme général et d'actions urgentes, pour répondre au plus près à vos besoins. Alors, relayez-le au plus grand nombre, car c'est avec ces mesures que nous gagnerons et que nous pourrons relèver le Pays de la misère sociale, que nous créerons de l'emploi, pour que ces familles se trouvent un logement. Tel est mon souhait. Ce que je dis, je le fais ! " a conclu Gaston Flosse.
 

  • Twitter
  • Facebook

Facebook

Restons connectés sur notre page officielle !

Tahoeraa Huiraatira