Logo du Tahoeraa Huiraatira
Contactez nous Rejoignez nous Soutenez nous Votre Newsletter
  • Inscrivez vous à notre Newsletter pour la recevoir par email.

La vie du mouvement

Le Samedi 1 Avril 2017
  • Twitter
  • Facebook
Taunoa veut retrouver le bon cap avec le Metua
Abandonnés, depuis fort longtemps par des notables hautains, nos compatriotes de Taunoa et des autres quartiers populaires de notre capitale Papeete ont compris qu'en dehors du Metua Gaston FLOSSE et du " Tahoeraa Huiraatira ", nul ne se soucie sincèrement  de leur situation désespérée.

Aussi, ce vendredi 31 mars 2017, en ce début de week-end, en petits groupes serrés, toujours plus nombreux, les habitants de Taunoa et des alentours ont choisi de venir écouter le programme du " Tahoeraa Huiraatira " dans le cadre des élections législatives des 10 et 17 juin 2017. L'invité tant désiré était, bien entendu, le charismatique et vénérable Metua Gaston FLOSSE, Président du " Tahoeraa Huiraatira " et ancien Président du gouvernement de Polynésie-française. M. Gaston FLOSSE est l'homme charnière entre la Polynésie française du XXème siècle et le Pays-associé à la République française du XXIème siècle. Quel parcours mes amis ! Quelle étonnante odyssée historique nous a menés à travers les tourments d'un monde globalisé, aux enjeux géostratégiques mouvants et anxiogènes. La Polynésie française a, bien mieux que d'autres sociétés insulaires, su négocier et s'adapter aux implacables mécanismes qui régissent ce village planétaire. Pourtant, ces dernières années, les alternances politiques nous ont fait perdre du temps. Effectivement, au grand dam et désespoir du peuple polynésien, une trop grande partie de ceux qui prétendirent offrir une autre gouvernance que celle, visionnaire mais exigeante, du Metua et du " Tahoeraa Huiraatira ", s'est révélée être de piètre gestionnaire et de médiocre visionnaire.

Les tournées électorales du parti orange résonnent, inlassablement, des témoignages de reconnaissance pour l'œuvre immense accomplie pour le fenua, les personnes âgées, les pêcheurs, les agriculteurs, les femmes au foyer, les étudiants et davantage encore. Tous, veulent, qu'à nouveau, la Polynésie française avance avec confiance et succès.

M. Moana GREIG, candidat de la première circonscription, a rappelé les chiffres effarants de la bombe sociale : 1 adulte sur trois au chômage, 85% des jeunes sont exclus de l'insertion sociale par le travail, 75 000 Polynésiens vivent en dessous du seuil de pauvreté. L'énumération d'exemples flagrants de discrimination des Polynésiens tant au niveau des frais bancaires, du surcoût du panier de la ménagère ou du coût de l'électricité laisse l'assemblée pantoise. Ce dernier point confine au scandale lorsque l'on souligne que le nucléaire représente 75% de l'électricité produite en France. L'électricité bon marché c'est grâce au nucléaire. Le succès du nucléaire français c'est grâce à la Polynésie française, mais dans ce marché de dupes, la Polynésie continue à payer dans sa chair et son environnement le coût des essais nucléaires alors qu'elle ne bénéficie nullement des dividendes des avancées technologiques auxquelles elle a contribué.

L'évocation des retards et ratés du gouvernement FRITCH, en particulier les ajournements incessants des grands projets porteurs de plusieurs milliers d'emplois, a fait gronder dans les rangs des auditeurs. La cohorte des humbles ne veut plus se résigner à l'attentisme coupable du gouvernement FRITCH. Les applaudissements à la volée à l'annonce des mesures phares du programme du " Tahoeraa Huiraatira " rythment la réunion et les encouragements en faveur du retour du vieux lion clôturent la soirée.

Mobilisez-vous pour le retour du " Tahoeraa Huiraatira " ! Si vous voulez des femmes et des hommes talentueux et accessibles, à votre écoute et remarquablement efficaces pour défendre âprement vos intérêts et ceux du fenua tout entier, " votez pour les candidats du " Tahoeraa Huiraatira " les 3 et 17 juin 2017. "

  • Twitter
  • Facebook