Logo du Tahoeraa Huiraatira
Contactez nous Rejoignez nous Soutenez nous Votre Newsletter
  • Inscrivez vous à notre Newsletter pour la recevoir par email.

La vie du mouvement

Le Mardi 21 Mars 2017
  • Twitter
  • Facebook
Grand Conseil du Tahoeraa Huiraatira : Soutien unanime à la candidate Marine LE PEN
Réunis à huis clos, ce mardi 21 mars 2017 à l'hôtel Tahiti Pearl Beach Resort d'Arue, le grand conseil du " Tahoeraa Huiraatira " a approuvé à l'unanimité le soutien à la candidature présidentielle de Marine LE PEN. Ainsi plus de trois cents membres du parti ont apporté un vote franc et entier à la candidature de Marine LE PEN pour l'élection présidentielle française de 2017.
Effectivement après moult avanies et déceptions face à l'attitude arrogante, inamicale et déloyale de la part de François FILLON, il était devenu [...]

[...] inenvisageable pour le parti orange de soutenir ce candidat du parti " Les Républicains ".

Pourtant, c'est bien grâce à l'appui du " Tahoeraa Huiraatira " que monsieur FILLON a démultiplié son score par dix entre le premier tour de la primaire et le second. Tel un goujat, il a lamentablement ignoré les courriers du parti du " tumu fe'i " et s'est jeté dans les bras du judas FRITCH qui avait pourtant soutenu son adversaire Alain JUPPÉ. La stratégie hasardeuse et maladroite du candidat FILLON démontre un manque singulier, de hauteur et de panache. Le parti orange, de par son implantation locale et son expertise fine et reconnue de la vie politique de notre pays, ne pouvait s'abstenir de se positionner au grand rendez-vous du suffrage universel : l'élection présidentielle française de 2017.

Le Metua Gaston FLOSSE, gaulliste et chiraquien de cœur, est l'un des pères fondateurs du RPR (ancêtre du parti " Les Républicains ". Le Metua s'est toujours inscrit dans la continuité des grands personnages historiques visionnaires. C'est donc dans l'esprit du grand résistant et libérateur du monde libre, le général De Gaulle, que le Metua a conçu une vision de la Polynésie pour les décennies à venir. Cette vision développée dans le programme du " Tahoeraa Huiraatira " a été résumée et communiquée aux deux seuls candidats présidentiels sérieux de la droite.

Madame Marine LE PEN a accusé réception de ce courrier avec une grande courtoisie et une élégance certaine en appelant directement le Président Gaston FLOSSE. Elle a, après étude avec ses conseillers techniques, apporté dans un courrier, une reconnaissance éclatante de la clairvoyance du Metua. Madame Marine LE PEN s'est engagé précisément à mettre en œuvre, dès sa prise de fonction à l'Élysée, les mesures phares proposées le " Tahoeraa Huiraatira ".

De son côté, le candidat FILLON a adressé un courrier abscons d'une fadeur mortelle. Se référant aux (mal avisés) conseils du gouvernement FRITCH, il propose de revenir à une situation financière prévalant en 2011. Ô funeste ratage de calendrier, ce faisant, le candidat FILLON a proposé de revenir à une situation périlleuse ou la fin des conventions avait portée les transferts de l'État à un étiage inférieur au niveau actuel, déjà fort médiocre.

Devant tant d'amateurisme et de manque de savoir vivre, le " Tahoeraa Huiraatira " n'a pu que constater l'impossibilité de continuer la relation asymétrique avec le candidat FILLON.

Les membres du grand conseil, séduits par les engagements de la candidate Marine LE PEN pour la Polynésie française, ont décidé dans un bel élan, en communion avec le Metua et le conseil politique du " Tahoeraa Huiraatira " de soutenir madame Marine LE PEN.

Les dizaines de milliers d'électeurs du " Tahoeraa Huiraatira " seront informés par nos militants dans les jours et semaines à venir afin que les Polynésiens apportent un puissant apport de voix à madame LE PEN.

  • Twitter
  • Facebook