Logo du Tahoeraa Huiraatira
Contactez nous Rejoignez nous Soutenez nous Votre Newsletter
  • Inscrivez vous à notre Newsletter pour la recevoir par email.

La vie du mouvement

Le Jeudi 16 Mars 2017
  • Twitter
  • Facebook
Outumaoro se mobilise
La tournée électorale législative du candidat de la troisième circonscription, M. Vincent DUBOIS, se poursuivait inlassablement ce jeudi 16 mars 2017. C'est à Outumaoro que les électeurs avaient donné rendez-vous à la délégation du 'Tahoeraa Huiraatira ". Le Metua Gaston FLOSSE, conduisait la délégation orange composée de Pascale HAITI, M. Vincent DUBOIS candidat de la troisième circonscription, les élus de l'assemblée de Polynésie française, Mme Gilda VAIHO, Mme Élise VANAA, M. Michel LEBOUCHER, [...]

[...] M. Jean TEMAURI, Mme Manolita LY, ex-ancienne ministre de la solidarité, M. Charles ATGER, coordinateur de la campagne des législatives 2017, Mme Linda MARERE, présidente du comité de soutien de Faa'a et M. Pascal SIAOU CHIN, président du comité de soutien " Te Ui Tiare Taina ".

Maître DUBOIS, du fait de sa profession d'avocat, analyse avec une acuité chirurgicale l'origine de la déstructuration qui touche la cellule familiale et les relations entre jeunes et anciens. La société polynésienne semble tituber et prête à un effondrement vertical, tant les fondements et les valeurs semblent tomber en déshérence. Le problème du chômage de masse et de longue durée est source, non seulement, d'une misère de plus en plus aiguë, mais aussi d'une marginalisation qui frappe une génération après l'autre. Le trafic de stupéfiants et la violence explosent. Le candidat Vincent DUBOIS est particulièrement remonté contre l'immobilisme et l'attentisme du gouvernement FRITCH. Interpellé sur l'urgence économique et sociale sur un plateau de télévision, le président FRITCH a rétorqué à Vincent DUBOIS qu'il fallait prendre le temps. L'autisme et l'irresponsabilité de ce président, qui a tourné le dos au parti qui l'a placé à ce poste, représentent une forme de " non-assistance à peuple en danger.

Le candidat Vincent DUBOIS a martelé que seuls les grands projets productifs lancés par le Metua Gaston FLOSSE peuvent générer annuellement les 3 000 à 4 000 emplois nécessaires pour absorber les nouveaux chercheurs d'emploi (2 000) et résorber le stock de chômeurs actuel (55 000). Maître DUBOIS a détaillé le programme visionnaire, ambitieux et réaliste du parti orange. 75 000 Polynésiens vivent sous le seuil de pauvreté et leur détresse pourrait nourrir une exaspération et une désespérance porteuse de maux plus grave encore.

Un seul parti, le " Tahoeraa Huiraatira ", à un programme pour redresser le fenua, et un seul président, le Metua Gaston FLOSSE, à l'envergure et le tempérament pour appliquer ce programme. Les samedis 3 et 17 juin 2017, vous devez vous mobiliser pour élire les trois candidats du parti du " tumu fe'i ", M. Moana GREIG dans la première circonscription, Mme Teura IRITI dans la seconde circonscription et M. Vincent DUBOIS dans la troisième circonscription. Ces trois candidats sont les mieux formés, les plus aguerris et les plus déterminés pour défendre vos intérêts et protéger les Polynésiens contre des lois ne tenant pas compte de nos spécificités. Leur appui sera d'autant plus puissant s'ils sont élus tous les trois. Il est vital qu'ils puissent défendre le projet de statut de Pays associé que nous désirons de toute notre âme. L'évolution statuaire proposée est l'étape indispensable pour affranchir la Polynésie française d'un certain nombre d'obstacles juridiques et réglementaires tout en préservant notre appartenance à l'ensemble français.

  • Twitter
  • Facebook