Logo du Tahoeraa Huiraatira
Contactez nous Rejoignez nous Soutenez nous Votre Newsletter
  • Inscrivez vous à notre Newsletter pour la recevoir par email.

Les interventions

Le Jeudi 5 Juillet 2018
  • Twitter
  • Facebook
Intervention de Yseult Butcher Ferry à l´Assemblée de la Polynésie française
Projet de délibération portant approbation du compte financier de l'exercice 2017 de la Maison de la culture et affectation de son résultat
Ia ora na, il nous est demandé aujourd'hui d'approuver un projet de délibération portant approbation du compte financier de l'exercice 2017 de TE FARE TAUHITI NUI et affectation de ses résultats. Les résultats présentés pour l'exercice mettent en lumière une diminution du fonds de roulement de l'établissement pour un montant de 32.956.480 FCFP, contraction rendue nécessaire en raison d'un déficit de la section d'investissement arrêté à 89.050.387 FCFP, ce dernier compensé partiellement par un excédent budgétaire de la section de fonctionnement pour la somme de 56.093.907 FCFP.

Extrait de son intervention :

L'établissement justifie la bonne tenue de la section de fonctionnement par une gestion rigoureuse de ses prévisions, elles-mêmes revues et corrigées sur l'année pour tenir compte des recettes encaissées variables par définition selon les spectacles, animations et autres événements.

En vérité, il ne s'agit moins de prévisions qui se seraient avérées exactes sur le temps que d'ajustements répétés à quatre reprises tout au long de l'année qui ont, en revanche, je le reconnais, la vertu de contraindre l'exécution des dépenses autorisant de fait un meilleur pilotage dans la gestion de l'établissement.

Cette remarque faite, il convient toutefois de noter que l'excédent de la section de fonctionnement pour 2017 succède à un déficit enregistré en 2016 à hauteur de 16.278.796 FCFP. Les représentants que nous sommes ne pourront que s'en satisfaire.

Cette performance semble être due pour partie à une diminution des charges de l'ordre de 5,10%, principalement imputable à une baisse de des charges fiscales redevables par l'établissement pour 76,15%, et, pour autre partie, par une augmentation de 5,44% des produits essentiellement due à une évolution positive de ses recettes propres entre 2016 et 2017 tirées principalement de la production de spectacles.

Dans ce cadre, il peut être noté que le sponsoring a doublé ses recettes en 2017, passant de 7,3 millions FCFP en 2016 pour atteindre 14,56 millions FCFP. Une voie de financement à explorer et faire prospérer.

S'agissant de la section d'investissement l'amélioration du taux d'exécution budgétaire s'améliore nettement, passant de 37,71% à 68,45%. On peut toutefois regretter ici que la construction des loges d'artistes ainsi que le renouvellement des matériels techniques aient subis quelques retards dans leur achèvement, retards préjudiciables à qualité et donc à la bonne tenue des spectacles, impactant parfois jusqu'à leur programmation ou leur organisation notamment à l'occasion du HEIVA.

En première conclusion à mes propos, il convient de reconnaitre de manière générale que le pilotage budgétaire et financier de TE FARE TAUHITI NUI pour l'année 2017 a été plus que satisfaisant. Pour s'en convaincre il nous suffit de nous référer à son excédent brut d'exploitation, indicateur de la capacité de l'établissement à maintenir non seulement son outil de production mais également de le développer. Ce dernier affiche en effet après deux années consécutives de baisse cumulée une hausse de l'ordre de 306,80%, hausse confortée par une progression de la capacité de financement de 56,07%.

Fort de cette bonne gestion et résultats, j'encourage monsieur le ministre de tutelle à envisager la titularisation progressive des 18 agents en contrats à durée déterminée dont le nombre depuis plusieurs années maintenant ne varie que faiblement prouvant, s'il en était encore besoin, de leur participation pérenne aux activités de l'établissement.
En seconde conclusion, il peut être regretté que, contrairement aux rapports présentés par le Conservatoire artistique et le Musée de TAHITI et ses ILES, TE FARE TAUHITI NUI ait choisi de taire toute informations quant aux activités même menées au cours de l'année 2017 telle leur fréquentation, la fréquence des spectacles et leur diversité, le ressenti des producteurs, des visiteurs et leurs attentes.

A la vérité rien de l'âme même de TE FARE TAUHITI NUI ne nous est dite : sa finalité, sa feuille de route, ses corrections éventuelles de trajectoire, ses outils de suivi autres que financier, ses ambitions et difficultés éventuelles à mettre en œuvre ces dernières.

Gageons que le rapport de gestion pour l'année 2018 saura apporter réponses pertinentes à mes remarques et souhaits.

Mauruuru.

  • Twitter
  • Facebook